Les caméscopes sont une innovation assez nouvelle, n’ayant été développée qu’au cours des deux dernières décennies, mais ce développement a été rapide. Les premiers jours des caméscopes ont vu d’immenses machines montées sur des plates-formes à roulettes se déplacer maladroitement autour des studios de télévision. Au fil des ans, l’industrie a commencé à rendre ses caméras plus polyvalentes, ce qui a commencé un processus qui verrait le caméscope changer la façon dont nous voyons le monde. De la bande au contenu numérique, les caméscopes sont là pour capturer toutes les occasions. Internet a joué son rôle dans la démocratisation du contenu vidéo, et le secteur des caméscopes continue d’évoluer.

Caméras vidéo TV

Les caméscopes originaux sont arrivés dans les studios de télévision à la fin des années 1950. Le premier caméscope utilisait des tubes à vide qui allaient devenir incroyablement chauds sur une période de temps. À mesure que l’innovation s’accélérait, les tubes devenaient de plus en plus petits, ce qui permettait aux caméras de devenir à leur tour plus petites. Finalement, les tubes des caméscopes ont été remplacés par des composants à semi-conducteurs et les caméscopes de télévision sont devenus très portables. Pour cette raison, nous avons la capacité de capturer des nouvelles au fur et à mesure et des événements qui auraient autrement été invisibles.

Caméscopes

Les caméscopes d’origine devaient être fixés à des machines à bande pour permettre la capture d’images. Malgré le fait que cela limitait exactement jusqu’où les caméras pouvaient aller, cela a créé de l’enthousiasme sur le marché domestique. À la fin des années 1970, la lutte entre les sociétés de cassettes VHS et Betamax était intense et des caméscopes ont été produits pour aider les deux parties à gagner la guerre des formats. En 1982, Sony a effectivement donné le premier appareil photo Betamax aux organes de presse et a lancé le début des caméscopes vidéo compacts. En 1983, Sony a raffiné son appareil photo Betamax pour le marché client et le gadget est devenu très populaire. En 1985, Panasonic avait sorti son caméscope VHS qui est devenu encore plus populaire (prétendument en raison de son adoption par l’industrie du porno). En fin de compte, le format Betamax a été abandonné au lieu de VHS, et les caméscopes à bande ont rapidement fait leur apparition dans les maisons du monde entier.

Caméras vidéo numériques

Sony a également été le premier à sortir un caméscope entièrement numérique avec son appareil photo D1 en 1986. La séquence D1 n’était cependant pas compressée, ce qui signifiait qu’elle était limitée dans la quantité de vidéo qu’elle pouvait réellement enregistrer sur une bande solitaire. En 1993, Ampex a lancé la première caméra vidéo numérique compressée appelée DCT, qui permettait de réaliser des heures d’enregistrement vidéo sur une seule bande. Cette innovation a donné lieu à une multitude de produits et de développement par Sony, Panasonic et autres. Les caméras étaient de plus en plus petites, mais la qualité et la résolution s’amélioraient grâce aux techniques de compression.

Numérique de premier ordre

Un bond en avant colossal dans l’innovation des caméscopes s’est produit en 2000 lorsque Sony a développé un nouveau format prenant en charge la vidéo haute définition. Cette innovation changerait complètement le visage de la production vidéo et donnerait des images de télévision vintage très embarrassantes pour un public moderne.

Plus de bande

En 2003, Sony a de nouveau bouleversé l’industrie en lançant le premier enregistreur numérique sans bande. Pour commencer, la Sony XDCAM était incroyablement chère – mais les prix ont rapidement chuté. En 2006, Sony, Panasonic et d’autres organisateurs produisaient des formats sans bande pour les marchés professionnels et grand public.

Les cartes SD et l’avenir

Sony et Panasonic ont ouvert la voie à la vidéo numérique sans bande et les innovations ont ensuite été réduites au point où la vidéo HD est devenue disponible sur téléphone intelligent. Une autre innovation majeure a été l’arrivée des cartes SD de SanDisk qui ont permis d’enregistrer des heures de vidéo HD, de les retirer et de les remplacer du caméscope aussi facilement que possible. Ce stagiaire a cédé la place à la microSD – un format similaire mais beaucoup plus petit, permettant de placer des cartes SD dans des téléphones intelligents modernes pour encore plus de stockage vidéo. Des innovations plus récentes ont inclus la 3D en 2010 et la 4K Ultra HD pour les caméscopes et les appareils plus petits.